évidemment l’insécurité pose problème dans la ville de Genève.

Mais pourquoi ne pas s’inquiéter ?

– tout d’abord parce la cheffe de la police a prévu de faire de la lutte des stupéfiants un axe prioritaire

– puis parce que des sociétés d’alarme proposent de nouveaux dispositifs efficaces contre les cambriolages. Se renseigner auprès d’elles.

– enfin parce que nous sommes mieux informés pour lutter contre les cambriolages. N’avez-vous pas reçu le petit prospectus à mettre sur la poignée de voter porte ? On peut y lire d’entretenir de bonnes relations avec son voisinage. En cas d’infraction, ça peut aider. Le voisin qui surprend le cambrioleur peut lui donner envie de s’enfuir. Et avec un peu de chance, il appellera la police qui l’attrapera.

Advertisements